Céline REY

 

Céline Rey est Responsable du Développement de ARTECOMM

Sa carrière : profil LinkedIn

Vous pouvez solliciter un rendez-vous avec la conférencière

 
Céline+REY.png
 
 

Prochaine(s) conférence(s)

 

Replays

Interview de Céline REY

 

Comment a commencé votre histoire ?

1997, année de création d'Artecomm. Son fondateur, Alain CHARRIER, propose une approche destinée aux entreprises productrices, en particulier, de documentation technique. Pourquoi ? Parce qu'il dresse le constat des progrès possibles à réaliser en matière de communication écrite technique et d’ingénierie documentaire. Il propose ainsi une nouvelle approche plus méthodique et industrielle : MRS :

  • MRS, l’Écrit Intellisible®: une méthode de rédaction structurée visant à améliorer la qualité et la lisibilité des écrits professionnels.

  • MRS Word : un logiciel de mise en page automatique, proposant des éléments prêts à l’emploi, à assembler comme un jeu de Lego® qui est intégré à Microsoft Word ®.

 

Quels en ont été les faits marquants ?

2015, année de création de la marque Offralia, la compagnie des offres ®. Il s'agit d'un nouveau champ d’application du savoir-faire d’Artecomm dans le domaine des écrits commerciaux.

Quelle est la vision du monde qui vous anime aujourd’hui ?

Optimiser la performance de l'entreprise, c'est non seulement questionner les ressources matérielles et humaines affectées mais aussi partager des processus et des méthodes de travail collaboratives prouvés et éprouvés.

 

Quel est l'inspiration de votre projet ?

Convaincre, par l'exemple, que tout ce que nous désirons est possible.

 

Pourriez vous expliquer votre objectif avec Le Campus ?

Partager notre retour d'expérience et savoir-faire en matière d'efficacité des écrits et d'efficience rédactionnelle.

 

Qu'avez vous envie de transmettre comme message aux dirigeants qui vont vous écouter via Le Campus ?

Le sujet de l'efficacité des écrits et de l'efficience est crucial au sein des organisations.

Les écrits professionnels représentent de 50 % à 80 % du temps d'un cadre et concernent jusqu'à 95 % des collaborateurs du tertiaire. Ils sont rédigés sans méthode.

Ils sont ainsi une source majeure de gain ou de perte de temps, de budget selon la manière dont ils sont produits et gérés. Pour les cadres, le gain potentiel de productivité de la lecture et de l’écriture est estimé de 15 à 40 jours par an.

FrançaisPascal F