Delphine Dugas

 

Delphine Dugas est directrice associée chez HSE Optimisation, en charge des opérations

Moins de 0.3% des professionnels d’un domaine d’expertise présents sur LinkedIn publient des articles sur ce réseau. Delphine fait partie de ce cercle restreint. Ses contributions font  donc référence en langue française.

Son réseau professionnel : 1200 dirigeants engagés sur la RSE suivent Delphine sur LinkedIn.

Sa carrière : profil LinkedIn

Pour être alerté des articles et des conférences de Delphine s’abonner au Groupe WhatsApp Le Campus - QHSE

Vous pouvez solliciter un rendez-vous avec la conférencière

 
Delphine DUgas.jpeg
 
 

Prochaine conférence

 

Cycle de conférences

 

Article LinkedIn à plus 1 000 Likes

 
 

Interview de Delphine Dugas

 

Demain, les matières et les énergies seront aussi voire davantage précieuses que l’or

Comment a commencé votre histoire?

J’ai démarré ma vie professionnelle dans un grand groupe au niveau des achats non marchands, dont les prestations déchets étaient négociées au sein de contrats cadres comme n’importe quelle autre famille.
J’ai ensuite choisi de partir avec tente et sac à dos pour un voyage de 9 mois dans l’hémisphère sud. Objectif ? Explorer le monde, goûter à la liberté, me frotter à l’inconnu (et à moi-même).
De là se sont dessinés les contours de mon projet professionnel : je voulais qu’il soit contributeur pour l’Homme et la planète, à taille humaine, et concret.

Quels en ont été les faits marquants?

Mes premières années chez HSE ont été d’une grande richesse, tant par la diversité des clients que nous avons accompagnés (industries, réseaux de distribution, PME et grands groupes, approches décentralisée ou au contraire directive…) que par les aventures humaines qui en ont découlé. Car ce n’est pas tout de trouver la bonne organisation déchets ou Zéro déchet : encore faut-il l’implémenter et convaincre ceux qui font au quotidien ! 
En 2017 je deviens associée de HSE avec pour objectif de mettre en œuvre notre vision de la gestion des déchets pour demain : travailler le déchet avant même qu’il ne le devienne (plutôt penser « matière »), mettre en réseau les acteurs de l’économie circulaire et digitaliser notre métier.

 

Vos convictions en lien avec votre projet?

Notre planète ayant par définition des ressources en quantité limitées, sa préservation ne relève pas d’une utopie mais simplement de bon sens.
Au même titre que le numérique a et va révolutionner notre siècle, notre rapport aux ressources va changer : les entreprises qui sauront utiliser Energies et Matières premières de manière parcimonieuse et intelligente emporteront un avantage compétitif majeur sur les autres.

 

Quel est votre projet et la valeur qu'il apporte à votre communauté?

Je souhaite être acteur de cette transition vers une meilleure utilisation des Ressources en participant au développement des outils et solutions qui permettront à toutes les entreprises, et non pas uniquement les plus importantes, à intégrer cet enjeu.
De nombreuses choses existent déjà, l’un des défis reste à diffuser les pratiques et à faire converger les volontés communes !

 

Pourriez vous expliquer votre objectif avec Le Campus?

Je souhaite partager nos convictions d’une manière la plus large possible afin de sensibiliser chacun, mais aussi montrer que s’engager sur cette voie consiste avant tout à changer de paradigme.

Qu'avez vous envie de transmettre comme message aux dirigeants qui vont vous écouter via Le Campus?

Tentez l’exercice : changez le regard sur vos déchets et dites-vous qu’il s’agit d’une ressource rare, précieuse, qui a traversé les océans et sans doute plusieurs usines/entrepôts avant d’être entre vos mains. De la matière a été extraite, de l’énergie consumée, des heures de travail nécessaires… la liste est encore longue. 
Demain, les matières et les énergies seront aussi voire davantage précieuses que l’or. Ce n’est qu’une question de temps, et vous avez déjà certainement senti le glissement… Préparez-vous !

 
FrançaisPascal F