Valerie Moschetti

 

Valerie Moschetti est spécialiste du Japon. Elle est conseillère Principale pour Projets Énergétiques Internationaux et Affaires Publiques

Sa carrière :  profil LinkedIn

Vous pouvez solliciter un rendez-vous avec la conférencière

 
Valerie Moschetti.jpg
 
 

Prochaine conférence

 

Replay

Interview de Valerie Moschetti

 
japan.jpg

Mieux communiquer avec les Japonais dans le milieu des affaires

 

Comment a commencé votre histoire?

Je travaille depuis une vingtaine d’années a l’étranger (Cote d'Ivoire, Afrique du Sud, Maroc; Japon) dans le business développement et les affaires publiques.

Quels en ont été les faits marquants?


A force de diriger des équipes multiculturelles ou de traiter avec des clients de nationalités différentes, on se rend compte de l'importance des spécificités culturelles dans les relations d'affaires. C'est particulièrement marquant au Japon, ou des règles assez strictes régissent le monde des affaires. Bien sur, lorsque vous êtes étranger, on sera plus flexible, mais vous faites bien meilleure impression et on vous fera confiance plus rapidement si vous semblez maîtriser votre environnement ainsi que les codes culturels.

Quelle est la vision du monde qui vous anime aujourd’hui?

Avec une démographie négative, le Japon a besoin de développer ses marches a l'exportation. Le gouvernement pousse ses entreprises a se lancer sur le marche africain, encore largement inexploré. Il me semble qu'elles ont toutes leurs chances car elles offrent des biens et produits de haute qualité pour des classes moyennes en augmentation. Par ailleurs, les entreprises japonaises sont attentives a la formation continue de leurs salaries, ce qui répond aux besoins d’éducation des pays concernés. Mais pour réussir ces projets, il est nécessaire de favoriser la compréhension des modes de fonctionnement des uns et des autres.

 

Quel est votre rêve?

Je souhaite apporter ma pierre a cet édifice et contribuer au développement des relations économiques entre le Japon et le continent africain.

 

Pourriez vous expliquer votre objectif sur Le Campus?

Je souhaiterais transmettre quelques indications simples a respecter pour un premier contact réussi avec des relations d'affaires japonaises. J'ai souvent observe que les Européens qui viennent au Japon ou qui travaillent pour la première fois avec des Japonais commettent pas mal d'erreurs qui conduisent a un ralentissement, voire a un échec de leur projet.

 

Qu'avez vous envie de transmettre comme message aux dirigeants qui vont vous écouter via Le Campus?

Le marche japonais est possible si vous proposez des biens ou services de qualité constante et si vous respectez un minimum de codes culturels.

Business, InternationalPascal F