Comment changer notre management dans un monde transformé en réseau?

Contenu de la conférence

Comment s’organiser désormais pour contribuer plus efficacement?

Présentation du support du “Management by Meaning®” Canvas: pour visualiser de quelle manière son modèle managérial est en adéquation avec le sens de son organisation?

 

Conférencier

Stefan Schulte

Dirigeant de BEYONDE
Management par MEANING®

Vous pouvez solliciter un rendez-vous avec le conférencier.

management-changement.jpg

Contenu du Replay

Comment changer notre management dans un monde transformé en réseau ?

 

Pourquoi ce thème et pourquoi cette question devient-elle urgente aujourd’hui ?!

Avant de vous présenter l’outil, le Management by Meaning® Canvas et son parcours de performance en 9 étapes, je vous invite à un tout petit peu de théorie et d’histoire …

 

Le management scientifique

Dès mon premier poste chez Volkswagen à Wolfsburg en 1988, le passage obligatoire par le hall 54, la fierté à l’époque, une fabrication de la Golf complètement robotisée, hyper efficace, … j’ai vite observé comme le "travailler ensemble” pouvait parfois être extrêmement figé et limitante.

La façon dont se sont organisées quasiment toutes les entreprises au dernier siècle est basée sur une idée géniale d’un certain Frederick Winslow Taylor, un libérateur, qui a libéré le travail des réflexions. Tout le savoir nécessaire est engineered dans cette technologie du management scientifique. On lui doit quasiment toute notre efficacité et cette technologie reste bien ancrée.

 

Nous avons transformé notre monde en réseau

En 1990 s’annonce le World Wide Web. 14 ans plus tard, la barre du milliard de sites web est franchie. En passant par le Web 2.0, nous sommes devant une nouvelle révolution : blockchain, les objets connecté, machine learning… le Web 3.0 est en marche.

Nous voilà dans un monde Vuca, un monde volatile, incertain, complexe et ambigu, mettant en lumière la difficulté de la prise de décisions dans un environnement complexe et incertain.

Aujourd’hui, nous devons nous remettre en question en permanence non seulement sur nos business models, mais aussi sur nos pratiques managériales, qui vont donc devoir intégrer un plus grand degré d’incertitude et de réactivité.

 

Le “Management by Meaning®” Canvas : inspiré par le Business Model Canvas

J'aime particulièrement l'approche d'Ash Maurya, préférée par des milliers d'entrepreneurs du mouvement de Lean Startup.

L’intention du “Management by Meaning®” Canvas : visualiser - sur une seule page - de quelle manière son modèle managérial est en adéquation avec le sens de son organisation.

Un outil de réflexions, une balise pour vous orienter vers plus d’efficacité, livrer des clés pour rendre vos business models performants et votre organisation adaptable ?

 

Comment s’organiser désormais pour contribuer plus efficacement ?

Il y a une délimitation claire au milieu, sur le SENS, la Raison Sociale, s’appuyant sur l’exécution et l’innovation. Voici une brève description de chaque bloc et l'ordre dans lequel j'aime les penser/valider :

  1. Sens : Le “Pourquoi” rappelle à l’entrepreneur de réfléchir à la raison d’être de l’entreprise : quelle est la valeur créée pour les clients, et cela d’une manière durable ?

  2. Résultats : Ensuite, je vous invite à regarder vers l'extérieur, car les résultats se trouvent toujours à l'extérieur de l’entreprise. Souvent nous passons à côté des opportunités parce que nous sommes trop focalisés sur nos objectifs internes, qui ont peu de rapport avec les références externes, des besoins de nos clients …

  3. Exécution : Est-ce que l'exécution de votre/vos business est un exercice problématique et compliqué ou de plus en plus complexe ? Un indicateur pour identifier la complexité dans nos affaires : de plus en plus d’aléas imprévisibles, de plus en plus de nouvelles demandes de nos clients. Quel rôle joue la digitalisation pour vous, les innovations de vos concurrents, face auxquelles vous n’avez pas de réponses toute faites ?

  4. Innovation : Scrutez le marché, les autres players. Dans quelle mesure votre contexte extérieur, le nouveau monde Vuca, a un impact sur votre entreprise ? Est-ce que vous êtes contraint d’innover, en matière de processus, de business model, de produits, de services, de stratégies et du management lui-même ?

  5. Collaborateurs : Constituer la bonne équipe, trouver les talents pour trouver des bonnes idées. La question - dans un monde complexe - est alors : “Qui peut faire ?” et pas “Comment on fait ?” ! Pour résoudre un problème complexe il faut trois ingrédients : 1. Quelqu'un avec des idées, qui sait “gérer” des aléas, qui ne craint pas l’incertain, 2. Il devrait avoir un talent pour transformer des idées en solution et 3. L’envie, la passion de vouloir relever le défi et ne pas se laisser décourager par les difficultés.

  6. Organisation/Contribution : Quelles mesures augmentent votre efficacité ? Menez des expériences, trouvez l’endroit propice dans l’organisation et protégez-le, pour tester de nouvelles façons de collaborer et de contribuer différemment sans que l’équipe se fasse rattraper par les champs de forces conservateurs …

  7. Indicateurs clefs - rendre transparent et itérer : Quelles sont les expériences qui mènent au succès ? Par des boucles d'itération avec les étapes PDCA - Planifier - Développer - Contrôler - Ajuster - l'entreprise peut déterminer si elle s'approche de son objectif avec les hypothèses définies et les outils utilisés. Ce sont les indicateurs clefs qui rendent l’atteinte des objectifs transparente. Un jeu n’est pas intéressant que si les joueurs et les spectateurs connaissent le score.

  8. Management opérationnel, systèmes & processus - systématiser ce qui a été appris dans les étapes précédentes (c'est ce que l'on appelle d’ordinaire le management …) : Une fois trouvée une nouvelle façon de faire, des systèmes, des processus peuvent être très utiles et assurer la sécurité, la qualité, les délais, etc. Nous n'avons besoin que de 3 processus : 1. un processus de définition de nouveaux processus 2. un processus de contrôle pour la vérification et 3. un processus qui décrit comment désinstaller les anciens processus redondants (peut-être le plus important et le plus souvent négligé). Il existe, bien entendu, également des processus/frameworks pour organiser le collaboratif : comme Scrum, Beyond Budgeting etc.

  9. Valeurs / Culture - votre sauce secrète : La culture n’est pas un champ comme les autres. Elle est influencée par le fondateur et les leaders de l’entreprise. Pour autant, le résultat ne leur appartient pas complètement, car si la culture est le champ énergétique qui influence le plus les actions de l'équipe et de ses partenaires à moyen et long terme, ce sont une multitude de facteurs qui la façonnent dans le temps.

 

Le changement se construit collectivement

Aujourd’hui nous devons nous remettre en question aussi et surtout sur nos valeurs : quelle est notre raison d’être, pourquoi est-on là, pourquoi gagner de l’argent ?

La clef de sa réussite réside dans le fait de réserver des champs d'expérimentation et des pauses de réflexions, en considérant toutes les parties prenantes : nos clients d’abord, nos collaborateurs, nos partenaires, notre écosystème dans un sens très large.

Notre hypothèse de travail est que ce ne sont pas les hommes qui sont la cause du problème mais l’organisation qui n’est pas adaptée à la finalité du travail à réaliser.

Stefan Schulte