Comment financer sa croissance?

  • Start up (1er, 2nd tour)

  • TPE en croissance

  • PME - PMI

  • Internationalisation

 

Conférencier

Eric JATON

Directeur Général de Next Executives

Recherche de fonds publics et privés (France et International)

Vous pouvez solliciter un rendez-vous avec le conférencier.

financer-sa-croissance.jpg

Comment financer sa croissance ?

A la rencontre de Next Executives, un cabinet spécialisé dans le conseil aux entreprises, dont les deux activités principales sont l’accompagnement en temps partagé en Gestion Financière, Systèmes d’information et Ressources Humaines ET la Recherche de financements publics et privés.

Qu’en est-il du financement aujourd’hui ? Et les fonds d’investissement ? Actuellement très sollicités, on remarque qu’environ 1% des projets sont financés par les fonds privés quand environ 7% des projets innovants sont financés par le public, dans des délais s’élevant de 9 à 18 mois. Sur une année, un fonds reçoit environ 1 000 projets de financement, et en finance en moyenne 10.


Quels sont les 3 grands acteurs du financement ?

Qu’il en soit du public et/ou du privé, trois acteurs occupent la tête du financement. Qui sont-ils ? Les fonds publics, les fonds privés et les banques.

Les fonds publics. Leur axe d’intervention se concentre davantage sur l’intérêt public. Et quels doivent être vos arguments pour que votre projet soit retenu et accepté ? Des arguments focalisés sur l’impact sur le développement d’une filiaire, sur le développement de la compétitivité, sur le gap technologique, sur l’innovation technologique (vous devez prouver que vous allez apporter un progrès), sur l’attractivité des territoires, sur la création d’emplois où vous montrerez que vous vous positionnerez dans des zones afin de développer l’économie. Leur financement se fait au travers d’aides, de subvention, etc.

Les fonds privés. Leurs axes d’intervention prioritaires sont la croissance, le développement, la transmission et le retournement, leur financement est dilutif car il se traduit par une prise de capital.

Les banques. Ces dernières s’axent davantage sur l’immobilier, l’infrastructure, la trésorerie Court Terme et le leasing. Le financement s’opère par la dette.


Analyse de la situation

Il est primordial d’analyser votre situation pour réussir votre projet de financement. Posez-vous ces questions : A quel stade de développement de votre projet vous situez-vous ? Avez-vous identifié vos besoins ? Avez-vous décidé comment vous voulez être financé ? Quelle est la situation de l’équipe avec qui vous travaillez ? Quelle est votre disponibilité ? Quelle est votre situation de trésorerie à 12 mois ?

Vous ne pouvez pas aller chercher des fonds si vous êtes dans une situation de trésorerie très difficile, par exemple, si vous avez 2 mois de trésorerie devant vous.

L’équipe doit être solide et soudée. En effet, il est indispensable que chacun adhère et accepte de se lancer dans un projet qui demandera du temps.

Ainsi, avant de faire votre demande de financement, n’oubliez pas d’aborder ces 4 points que sont l’équipe, la finance (soit la gestion de la trésorerie), le stade de développement (soit l’identification de vos besoins) et la dimension personnelle (serez-vous disponible pour offrir le temps nécessaire à ce projet ?).

Ces 6 thèmes que vous devez vous aborder…

Afin de monter votre dossier de financement et d’intéresser les investisseurs, il faut avoir traiter ces questions :

Disposez-vous d’une équipe suffisamment solide pour soutenir votre projet ? En effet, s’il n’y a pas d’équipe, il n’y a pas de projet. L’équipe est le cœur du projet. Or, il faut une équipe complémentaire, soudée, solide et capable de relever les challenges. Et surtout une équipe qui puisse convaincre les investisseurs de sa capacité à réussir le projet.

Avez-vous suffisamment réfléchi à votre stratégie ? Avoir une équipe, c’est bien, mais sans but, vous n’irez nulle part. Il vous faut donc présenter une stratégie claire de votre projet sur 5 ans, comment voyez-vous l’évolution de votre entreprise.

Et la traction commerciale ? Répondez-vous aux besoins d’un marché ? avez-vous des clients ? quels retours ? Quelle est votre prévision de signatures clients, les prospects, etc ?

Quel marché allez-vous couvrir ? Il s’agit là de présenter le potentiel de développement de votre projet : niveau national, international, secteur,etc.

Avez-vous un POC ? Vous devrez avoir un produit qui est développé et qui a été testé afin de prouver sa viabilité et donc de sécuriser le projet et de donner confiance aux investisseurs.

Et la scalabilité ? Votre modèle permet-il de faire une croissance très importante tout en améliorant la rentabilité ?


Conclusion : la marche vers le succès

En somme, quelle est la recette du succès ? Pas de recette miracle mais des « fondamentaux »

Être organisé et structuré. Faites-vous accompagner, rédigez votre BP en français et en anglais, et réservez-vous du temps (car c’est extrèmement chronophage de chercher des investisseurs). Associez toute votre équipe à votre projet et à votre stratégie.

Être opérationnel. Préparez-vous à un parcours long, organisez et sécurisez votre trésorerie. Et surtout, continuez d’être présent dans le business, ne sortez en aucun cas du décor !

Être un entrepreneur, prenez des risques avant de demander aux autres d’en prendre. Et mobilisez tous les financements possibles : Pôle Emploi, subventions, prêts d’honneur, JEI, CIR, CII, …

Être un communicant, Communiquer avec vos interlocuteurs de manière rapide et soyez en permanence disponibles. Vos interlocuteurs n’ont pas beaucoup de temps et doivent être convaincus de la solidité et de la maîtrise de votre projet.

Et enfin, ne négligez jamais vos clients, qui resteront toujours vos meilleurs investisseurs. Pensez à vendre plutôt qu’à lever, et consacrez votre temps à développer votre chiffre d’affaires ce qui crédibilisera votre projet.

 
 
FrançaisPascal FEric JATON