Grand Paris : quel impact en 2019 sur l’immobilier parisien ?

 

Contenu de la conférence

L’IDF, terre d’attractivité pour les étrangers

Bientôt un boom de l’immobilier francilien ?

Anticipez dès aujourd’hui !

 

Conférencier

Paul Hallak

CEO at SPIM INVEST - Services Immobiliers (Vente et Recherche)



 

Prochaine conférence en ligne de Paul Hallak sur le sujet

(inscriptions gratuites, places limitées)

 
PAris.png

Bientôt un boom de l’immobilier francilien ?

Malgré une conjoncture économique difficile, l’immobilier Parisien se porte bien. Certains secteurs ont vu leurs prix s’envoler à l’annonce de l’arrivée de nouveaux métros intégrés au processus du Grand Paris Express. Retour sur ce phénomène …

 

L’IDF, terre d’attractivité pour les étrangers

 

L’IDF est une région qui attire… notamment à l’étranger ! Elle est en effet celle qui attire le plus de personnes venues de l’étranger avec 40% d’entre elles de nationalité française. D’où viennent-elles ? Principalement des pays anglo-saxons avec une part importante de cadres et de jeunes entre 20 et 29 ans.

Phénomène Brexit ? Cette actualité n’est certainement pas sans cause à effet… mais pas que ! On constate en effet la répartition suivante : environ 10% pour le Royaume-Uni, 10 % pour les États-Unis et 5% pour le Canada. C’est sans compter les nombreux retours universitaires qui rajeunissent ces nombreux mouvements sur le sol francilien.

Avec l’arrivée concrète du Grand Paris Express sur ce territoire il est intéressant de s’interroger de l’impact direct sur l’immobilier parisien…

 

Bientôt un boom de l’immobilier francilien ?

 

Le Grand Paris interpelle, interroge et crée même de la convoitise. Pour beaucoup, l’annonce de l’arrivée de nouveaux métros, c’est la promesse de plus de confort, de plus d’accessibilité, de plus de mobilité ou encore, de la diminution de l’engorgement dans certaines lignes et de temps perdu pour se rendre à certaines extrémités de la capitale. Un sondage IFOP révèle même que 80% des Franciliens pensent que c’est une bonne chose autant pour les départements de la grande et de la petite couronne que pour la ville de Paris.

68% même voient un impact positif en termes d’accès aux loisirs et à la mobilité !

Mais si le confort domine les résultats du sondage, 90% craignent une hausse du coût de l’immobilier ! On observe en effet un trio de tête détenu par Rueil-Malmaison, Levallois-Perret et Montreuil avec une hausse supérieure à 10% en un an. Et ça ne s’arrête pas là ! Dans la capitale, le prix du mètre carré frôle aujourd’hui les 10 000 euros. Mieux encore, les Hauts-de-Seine, particulièrement concernés par le GPE, connaissent aujourd’hui des bons similaires à l’image d’Asnières (presque 6000€/ m2) ou Issy-les-Moulineaux (7 301 €/m2).

 

Anticipez dès aujourd’hui !

Et si ce phénomène n’était simplement pas une bonne raison pour investir dès aujourd’hui ? L’appel à un professionnel peut vous aider à identifier le bien le plus opportun pour profiter vous aussi des promesses d’attractivités du GPE sur le territoire francilien. Aujourd’hui 47% des Franciliens sont propriétaires de leur logement, pourquoi pas vous ?