La Bande Dessinée en communication interne

Une crise interne, un nouveau process, un nouveau concept, humour et dérision pour faire passer des messages importants et parfois difficiles.

 

Conférencière

Valérie Rety

Directrice  de l'AGENCE ART'GEST

L’art d’illustrer votre histoire

communication-interne.jpeg

BD & Communication

Un nouveau concept, un changement de process, une crise interne…, comment la bande dessinée est assez puissante pour faire passer des messages importants de manière ludique et percutante ?

 

Qu’est-ce que la bande dessinée ?

La Bande dessinée est un art ! Et plus précisément le 9eme art, après
le cinéma et les médias. Cet art peut devenir concret et s’avérer être un outil passionnant
et efficace pour se mettre aux services de la communication.

L’intérêt premier du dessin est de simplifier ce qui est complexe, il est un langage sans frontières qui ne connaît pas la barrière de la langue, en effet comme le disait si bien Napoléon « un croquis vaut mieux qu’un long discours » !

D’ailleurs, son utilisation à des fins marketing n’est pas nouvelle puisque la première BD publicitaire date de 1933. Procter & Gamble a développé ses premières primes produit en offrant des fascicules de Bandes Bessinées « Funnies and Parade » contre l’achat de lessive.

 

Objectifs et impacts de la bande dessinée

La bande dessinée est un outil pédagogique d’information et de formation, utilisée en communication interne ou externe.

Elle offre des possibilités illimitées pour illustrer toute sorte de sujets complexes et ce, dans tous les domaines d’activités.
Elle va les rendre simples et attractifs : en permettant de rendre un processus familier, facilitant la compréhension d’un nouvel outil, ou encore les grandes lignes d’une réglementation.

Elle permet de déployer efficacement un argumentaire qui mettra la cible en situation d’appréhender facilement la démarche présentée dans sa globalité. Elle est un moyen de lecture facilement mémorisable, rapide et ludique, capable d’aider à la compréhension de tous types de messages.

 

Elle répond à plusieurs objectifs :

Prévenir et anticiper : En matière de sécurité, par exemple, elle va montrer avec réalisme ou humour des risques et leurs conséquences, ce qui sera plus efficace qu’une note d’information. Grâce au dessin, le lecteur va immédiatement prendre conscience d’un danger et mieux s’approprier les consignes de sécurité. Elle a donc un fort pouvoir de persuasion.

Valoriser : Elle va mettre en avant une démarche, un métier, un service dans l’entreprise, mais aussi détailler un produit et les bénéfices clients. Elle introduira une dimension documentaire qui intéressera le lecteur.
Les informations les plus techniques vont devenir facilement accessibles, voire fascinantes.

Dédramatiser : Dans le cadre d’un sujet sensible, la BD assoie toute sa légitimité car prend
de la hauteur tout en étant pédagogique. En expliquant de façon réaliste et avec tact, avec des messages positifs et rassurants, on attire mieux l’attention du lecteur. La BD rend le sujet plus simple, plus « familier », donc moins stressant, qu’il s’agisse d’une réorganisation interne, de risques psycho sociaux, de santé, ou bien même de handicap.

Informer : La bande dessinée est souvent utilisée dans les journaux ou magazines qu’ils soient internes ou externes pour traduire une actualité, en illustrant un thème ou mettre en valeur l’idée centrale d’un article. Une façon de rendre la lecture plus fun avec humour mais toujours avec pertinence.

Former : Une nouvelle stratégie commerciale, ou nouveau process à expliquer ?
La BD peut devenir un véritable support éducatif. Elle va représenter des informations ou des concepts selon un scénario logique, pour les rendre assimilables par le plus grand nombre. Son but est alors de transmettre un savoir ou un savoir-faire avec clarté, précision, réalisme et sérieux.

Partager : La BD peut aussi être romanesque et voir même séduire !

Elle raconte une histoire, celle d’une entreprise, d’un groupe ou d’une marque.

En une planche ou un album et elle va en dévoiler les invisibles aux clients et collaborateurs.

Pour finir elle va Rassembler et Vendre : Elle est très utilisée dans le marketing produit, notamment, sous la forme de mascotte. Elle donne une identité au sujet ou produit et ainsi, permet de se différencier.

La bande dessinée va donc créer un lien fort autour de la marque ou de l’entreprise.
Elle fédère les collaborateurs et développe également le capital sympathie auprès des consommateurs ou des clients.

 

Quel est son impact ?

Aujourd’hui, les sollicitations visuelles sont extrêmement nombreuses (journaux, affiches, télévision, téléphones), il a été prouvé que le taux de rétention relatif à la BD est accru de 40% par rapport à tous les autres supports visuels. Puisque allier texte et image est plus facilement assimilable par le cerveau. Pour preuve, selon un sondage mené en 2000 par l’institut CSA pour Michelin, le taux de mémorisation d’une BD distribuée lors d’un salon de l’auto aurait même atteint 92% ! Ce qui est assez considérable !!

 

L’universalité de la bande dessinée ?

La bande dessinée est appréciée de tous car elle renvoie à l’enfance.
Selon diverses enquêtes, il a été démontré que les populations les plus attentives à ce support qu’est la BD sont les enfants mais aussi les hommes quadras et quinquas cadres supérieurs, dirigeants, ou hommes d’influence.

Les femmes également y apprécient le style décalé et féminin de nombreuses illustratrices comme Soledad ou le Colonel Moutarde.

 

Comment la réaliser et sur quel support ?

Malgré son côté fun et ludique, bien entendu le process de conception est très rigoureux et sa construction nécessite de la méthodologie.

Analyser la demande, choisir le bon support, rédiger le scénario, bâtir le story board,… sont autant d’étapes à travailler pour garantir le résultat d’une communication cohérente.

Aussi, réaliser un repérage visuel avec des reportages photos est impératif, car la nécessité de coller à la réalité est indispensable.

Choisir un traité de dessin et un ton rédactionnel pensés spécifiquement pour être en adéquation avec le sujet, est également capital pour assurer la crédibilité du message.

Il est probable que lorsqu’on pense BD on pense papier ! Mais il faut garder
à l’esprit
que cet outil est déclinable et fonctionne très bien sur les supports digitaux.

La bande dessinée a su traverser toutes les époques et se réinventer aux travers des nouvelles technologies.

 

Osez le pouvoir d’attraction de la BD !

La bande dessinée peut apporter une véritable plus-value dans tous projets de communication, quel que soit sa nature (information, détente, formation, vente…).

Osez tester son pouvoir d’attraction et laissez-vous guider pour, demain, illustrer votre histoire, celle de vos produits ou celle de vos services.

 

 
 
FrançaisPascal F