Le Défi des Dirigeants : Retenir leurs talents -femmes et hommes

  • Repérer les savoir faire et savoir être indispensables pour réussir les transformations

  • Choisir ses équilibres et être en conscience de ses forces

  • L’évolution professionnelle, une histoire de négociation et de confiance

 

Conférencière

Dominique Podesta

Senior consultante RH

Vous pouvez solliciter un rendez-vous avec la conférencière.

 

S’inscrire à la prochaine conférence

Cliquer ici

“Et si mieux gérer ses talents, ça commençait par là?”

Politique, société, économie… tous les secteurs n’y manquent pas et sont touchés par la grande question de la mixité, notamment en entreprise. Et si mieux gérer ses talents, ça commençait par là?

Partez en repérage !

 

Les mentalités et les discours évoluent et pourtant… la tension  sur les talents est forte et le potentiel des talents féminins n’est pas assez identifié : les chiffres le montrent, le Harvard Business review pose le sujet de l’audace des femmes : elles ne représentent que 17% des postes de dirigeants… parce qu'elles le valent bien ou bien parce qu’elles se créent des freins? Si les idées reçues portées par notre éducation pèsent encore à la génération nouvelle, si les hommes n’expriment pas leurs exigences et leurs questionnement sur les comportements féminins et enfin si les femmes ne s’entrainent pas à demander et à rayonner, on peut se dire que la route à parcourir est encore (très) longue avant que l’on constate des résultats réels. Alors que faire? Et si on cessait de « parler » et qu’on allait à la quête de talents féminins encore inexploités?

Car oui, savoir gérer des talents c’est savoir les repérer ! Prenez par exemple le savoir-être… Le forum économique mondial en 2016 avait déterminé les 10 soft skills déterminantes du management de demain, notamment : la résolution de problèmes complexes, la créativité ou encore, l’intelligence émotionnelle. Aussi, d’après une étude de Heidrick Struggles, les compétences attendues aux postes de cadres dirigeants regrouperaient par exemple l’empathie, la ténacité ou encore la résilience. Des qualités bien féminines non ? Pourtant ce sont bien aujourd’hui deux fois plus de candidats hommes qui se présentent à ce type de postes !

 

5 clés pour une politique de talents réussie

 

Alors, comment déployer une bonne politique de talents à la fois pour les hommes et pour les femmes? Je vous propose d’opter pour un processus rationnel en 5 étapes : la chasse aux talents se prépare, se pense et s’anticipe !

Commencez donc par définir les descriptions de postes clés qui, selon vous, généreront de la performance économique sur le long terme. Elles devront comporter les missions, le savoir-faire et … le savoir-être. Les postes clés sont aussi dans les fonctions support, là où se pilotent les frais -du big data à la comptabilité et au digital, où la gestion de projets transverses et le management d’équipes importantes sont clé.

À partir des missions, formalisez le risque talents à travers la réalisation d’un organigramme de remplacement : il vous permettra de faire émerger davantage des femmes talentueuses, ou pas.

Maintenant, pensez à la manière dont vos managers incarneront un leadership authentique et courageux, qui inspirera confiance pour permettre aux jeunes talents d’exprimer leurs exigences, leurs attentes et de rassurer sur leur performance et leur engagement

Une fois ciblés, ces talents devront être valorisés, tous les jours. Le talent management ne consiste pas à former les collaborateurs à leur métier. L’entreprise et les managers s’en chargent. La question du talent management c’est réfléchir plutôt à comment les préparer à tenir les jobs de demain? À répondre aux problématiques de demain? À entraîner de nouvelles compétences?

Et enfin, rencontrez-les et accompagnez-les en partageant le sens et la confiance.

 

Inspirez la prochaine génération de leaders féminins !

 

La question des talents, et plus particulièrement des talents féminins, se pose de manière critique aujourd’hui et est une opportunité pour demain.  Difficile d’imaginer les promotions féminines en comité de direction sur injonction politique ; la clé réside dans la préparation des talents dans les postes jeunes et intermédiaires. Alors, n’attendez plus et partez à la chasse aux talents féminins au sein de votre structure !