Le théâtre comme inspiration dans le management en entreprise

  • Co-création

  • Quête de sens

  • Agilité

  • Intelligence émotionnelle

 

Conférencier

Jean-Mary PIERRE

Consultant et dirigeant d’ «Aut’Heur d’hommes»

Auteur et producteur de spectacles vivants

Vous pouvez solliciter un rendez-vous avec le conférencier.

Contenu du Replay

 
theatre.jpg

la mise en œuvre de l’intelligence collective”

 

Le monde du théâtre peut être une grande inspiration pour le management en entreprise. Dans cet univers artistique, les acteurs sont caractérisés par une très forte motivation intrinsèque et le management y est fondé à la fois sur l’autorité de compétences du manager et sa capacité à donner le sens. La création d’une pièce de Théâtre nécessite la mise en commun des talents d’une équipe. La création théâtrale peut donc légitimement inspirer le management en entreprise.

 

Une co-création avec ses équipes

 

Dans la création théâtrale, le travail est tout entier centré sur la mise en œuvre de l’intelligence collective. Une fois que tous les intervenants se sont mis d’accord sur le sens de la pièce, l’auteur, le metteur en scène et les comédiens vont adjoindre leurs visions artistiques pour ajouter différentes perspectives à la pièce. Ainsi, la motivation de chacun restera intacte pour la pièce qu’il convient de façonner.

Au sein d’une entreprise le même concept s’applique. Chaque jours, l’entreprise écrit son texte, en ce qu’elle définit ses objectifs et projets stratégiques à mettre en place. Les managers et les différentes équipes doivent être incités à décliner ensemble le projet global de la société. Ici il ne s’agit pas de collaboration mais de co-création. La co-création permet une adjonction de compétences mais aussi une recherche de créativité individuelle et collective au sein de l’entreprise

 

La quête de sens

En matière de spectacle vivant, la quête de sens est permanente. Dans l’idéal, on choisit un texte pour ce qu'il exprime et pour la résonance qu’il peut avoir à un moment précis. Mais plus encore, toute production théâtrale nécessite de "partager le sens" du texte que l'on va monter. Ne pas partager ce sens serait s’exposer au risque que chaque comédien fasse son sens et non celui voulu au départ.   

L’entreprise, elle, doit aussi faire un travail sur le sens de son projet et de son activité. Cependant, elle doit aussi le communiquer et l’expliquer à ses équipes et aux managers. Parfois certaines entreprises n’ont pas une activité porteuse en elle-même de sens pour l’activité individuelle du salarié. Mais toutes les entreprises sont en mesure de veiller à ce que le travail de chacun ait un sens.

L’agilité

L’agilité est une notion très présente dans le monde du théâtre. Dans le processus de création de nombreux aléas vont émerger et vont nécessiter des adaptations ou des innovations. Le remplacement d’un comédien, par exemple, permettra d’offrir une perspective différente à la scène. Une pièce ne sera jamais figée car il faudra toujours s’adapter à un nouveau décor, un plan feu différent ou à un nouvel arrivant.

Transposé dans le monde entrepreneurial, ce principe est fondamental.  Le manager doit pratiquer et insuffler à ses équipes le goût de la remise en cause des idées trop acquises. Garder un cap nécessite souvent d'adapter les moyens, de changer de tactique ou de véhicule intellectuel.

 

Une attention à l’autre

Le monde du spectacle est aussi féroce qu'un autre univers. Mais il y règne une ouverture aux apports des autres et l'intelligence émotionnelle y est beaucoup pratiquée. L'échange d'idées y est permanent. Les meilleurs spectacles sont ceux au sein desquels on a su recueillir la matière apportée par un autre auquel on a porté une attention sincère.

Les managers ne doivent pas faire l'erreur de se couper de leur sensibilité. Ils doivent faire appel à leur intelligence émotionnelle. Le management des équipes spectacle nous rappelle qu'il n'est pas de bon management, et surtout pas de management co-créatif, sans ouverture à la sensibilité de l'autre.

 

Une solution théâtrale

En conclusion, les entreprises les plus performantes sont celles qui, comme dans le processus de création de spectacles vivants, donnent un sens à leurs salariés et rompent avec la toute puissance managériale pour migrer vers un modèle co-créatif qui utilise et décuple la motivation intrinsèque des salariés.

Il est possible pour toute entreprise d’adopter ce modèle. Cela nécessite simplement une modification radicale du mode de circulation de l’intelligence au sein de l’organisation.